Catégories
Formation

Peut-on réellement apprendre à tout âge ?

On entend souvent qu’il est plus difficile d’apprendre à partir d’un certain âge. On pense qu’il est trop tard pour apprendre une nouvelle langue ou s’adonner à un nouveau passe-temps. C’est totalement faux ! Il n’y a jamais de mauvais moment pour commencer à apprendre quelque chose de nouveau. Que vous soyez simplement curieux de découvrir quelque chose de nouveau ou que vous souhaitiez vous plonger dans l’inconnu, poursuivez votre lecture et découvrez quelques conseils pour apprendre à peu près n’importe quoi !

Que se passe-t-il dans le cerveau pendant un apprentissage ?

L’apprentissage implique l’établissement de nouvelles connexions entre les neurones du cerveau. Lorsque nous rencontrons pour la première fois un nouveau concept, le cerveau établit une connexion provisoire, ou schéma.
Ce schéma initial peut être incomplet ou inexact, mais il nous donne un point de départ pour comprendre la nouvelle information.

 À mesure que nous acquérons de l’expérience et que nous sommes exposés au concept, notre cerveau renforce et affine progressivement la connexion.

Ce processus d’apprentissage est le fruit d’une interaction complexe entre les neurones, les neurotransmetteurs et d’autres substances chimiques du cerveau.

En comprenant mieux comment le cerveau apprend, nous pouvons développer des méthodes plus efficaces pour assimiler de nouvelles informations.

Qu’est-ce que la plasticité cérébrale ?

La plasticité du cerveau, également appelée neuroplasticité ou plasticité cérébrale, est la capacité du cerveau à changer et à s’adapter en fonction de l’expérience.
Cette flexibilité permet au cerveau de former de nouvelles connexions et d’acquérir de nouvelles compétences tout au long de la vie.
La plasticité cérébrale se manifeste à tous les stades de la vie, de la petite enfance à la vieillesse.
On pense qu’elle est à l’origine d’un grand nombre des capacités cognitives qui rendent l’être humain unique, comme la capacité d’apprendre le langage, de créer et de se rappeler des souvenirs et de s’adapter à de nouveaux environnements.
On pense également que la plasticité cérébrale joue un rôle dans la récupération après une lésion cérébrale et certains troubles neurologiques.
De nombreuses recherches sur la plasticité cérébrale sont actuellement en cours et se révèlent prometteuses pour le développement de nouvelles thérapies pour des maladies comme les accidents vasculaires cérébraux, la maladie d’Alzheimer et l’autisme.

En tous cas, bonne nouvelle, de 7 à 77 ans, nous sommes tous égaux face à la plasticité cérébrale !

Apprendre à tout âge, oui, c’est possible.

Non seulement l’idée que l’on ne peut plus apprendre dépassé un certain âge est fausse, mais elle est aussi problématique. Les personnes qui cessent d’apprendre perdent peu à peu leurs facultés cognitives et cela peut entraîner une dégénérescence prématurée du cerveau. Au contraire, les personnes qui ne cessent jamais d’apprendre entretiennent leur réseau de neurones en leur permettant de créer de nouvelles connections.

Encourager la formation des adultes et des seniors

Que ce soit pour apprendre de nouvelles compétences au sein de son travail, ou dans le but de se réorienter, la formation continue des adultes doit être encouragée. C’est un deal gagnant-gagnant pour les entreprises, qui disposent d’employés formés aux dernières technologies et savoir-faire du métier. C’est également un plus pour l’employé qui monte en compétence et peut ainsi prétendre à une meilleure rémunération.

Les seniors qui sont sortis du marché du travail peuvent apprendre de différentes manières, notamment en suivant des cours, en faisant des recherches en ligne ou en assistant à des conférences ou des séminaires. Les personnes âgées peuvent également apprendre beaucoup de choses différentes, comme l’histoire, l’art, la politique ou même une nouvelle langue. Quels que soient les centres d’intérêt, il est toujours possible de trouver quelque chose à apprendre et à apprécier.

Conclusion : si vous voulez apprendre, il n’y a pas de meilleur moment que le présent. Il n’est jamais trop tard pour commencer à apprendre tout au long de la vie.
De nombreuses études montrent que les gens peuvent apprendre de nouvelles choses et améliorer leurs compétences à tout moment de leur vie. Ne laissez donc personne vous dire que vous êtes trop vieux pour apprendre quelque chose de nouveau – les possibilités sont infinies !